samedi , 22 septembre 2018
Templates by BIGtheme NET
Home / VMware / Installation VMware vCenter Server

Installation VMware vCenter Server

 1. Les différentes éditions de vCenter Server

VMware vCenter Server permet de gérer, automatiser et optimiser votre infrastructure vSphere, il s’articule autour d’un serveur d’administration, sur lequel le ou les utilisateurs se connectent (en mode client-serveur ou en page web). Ce serveur permet d’administrer au quotidien vos serveurs hôtes ESXi, vos machines virtuelles…

VMware vCenter Server est disponible sous trois versions :

– VMware vCenter Server Standard

– VMware vCenter Server Essentials

– VMware vCenter Server Foundation

VMware vCenter Server Standard est la version la plus courante, elle inclut toutes les fonctionnalités d’administration de base, ainsi que vCenter orchestrator et vCenter Linked mode Cette version n’a pas de limite au niveau du nombre d’hôtes ESXi supportés (dans la limite de 1000 serveurs hôtes, ceci étant liés à une contrainte plus technique).

VMware vCenter Server Standard peut être acheté seul ou dans les kits d’accélération : Kit d’accélération VMware vSphere 5 Standard, Kit d’accélération VMware vSphere 5 Enterprise et Kit d’accélération VMware vSphere 5 Enterprise Plus.

VMware vCenter Server Essentials est uniquement disponible en kit (destiné aux TPE/PME) : kit VMware vSphere Essentials et kit VMware vSphere Essentials Plus. Cette version est utilisable avec seulement trois hôtes maximum (avec un maximum de 192 Go de RAM et 2 processeurs par hôte).

Autre limitation : VMware vCenter Server Essentials ne pilote que les hôtes ESXi en version Essentials (cette même version qui est incluse dans le kit).

VMware vCenter Server Foundation est une version avec toutes les fonctionnalités d’administration, elle est aussi limitée à trois hôtes ESXi maximum (sans limite au niveau de la quantité de RAM supportée).

Toutefois, à l’inverse de la version Essentials, elle n’est pas disponible en kit, mais uniquement en version seule.

2. Pré-requis à l’installation de vCenter Server

Configuration matérielle minimale

Processeur :

Intel ou AMD x86 avec, au minimum, 2 cœurs logiques, chacun cadencé à 2 GHz minimum. Le processeur Intel Itanium (IA64) n’est pas supporté.

– Mémoire :

4 Go de mémoire RAM. Les besoins en RAM peuvent être plus élevés si votre base de données fonctionne sur la même machine. VMware VirtualCenter Management Webservices nécessite 512 Mo à 4,4 Go de mémoire supplémentaire.

– Espace disque :

L’espace disque requis est de 4 Go, mais celui-ci peut être plus élevé si la base de données vCenter Server s’exécute sur la même machine.

– Base de données :

Microsoft SQL Server 2008 R2 en version Express nécessite 2 Go d’espace disque libre pour décompresser l’archive d’installation. Sur ces 2 Go nécessaires, environ 1,5 Go seront libérés une fois l’installation terminée.

– Connexion réseau :

1 Gbit recommandé.

– Autres pré-requis :

– Microsoft .NET pour 3.5 SP1

– Microsoft SQL Server 2008 R2 Express (en option)

– Microsoft Visual C++ 2008 Redistributable

Configurations matérielles recommandées

Ce tableau présente les configurations matérielles recommandées pour un déploiement moyen d’un maximum de 50 hôtes ESXi et 500 machines virtuelles (actives) :

Produit

CPU (cœur)

Mémoire

Disque

vCenter Server

2

4 Go

5 Go

vCenter Client

1

200 Mo

1,5 Go

À titre de comparaison, voici les configurations matérielles recommandées pour un déploiement moyen d’un maximum de 1000 hôtes ESXi et 10000 machines virtuelles (démarrée) :

Produit

CPU (cœur)

Mémoire

Disque

vCenter Server

8

16 Go

10 Go

vCenter Client

2

500 Mo

1,5 Go

Exigences du système d’exploitation

vCenter Server en version 5.0 nécessite un système d’exploitation 64 bits, et ne peut pas être installé sur un système d’exploitation 32 bits. Lorsque vous effectuez une installation, vous devez vous assurer que votre système d’exploitation est en 64 bits.

Voici les systèmes d’exploitation supportés :

– Windows Server 2003 SP2 64 bits.

– Windows Server 2003 R2 64 bits.

– Windows Server 2008 SP1, SP2 64 bits.

– Windows Server 2008 R2.

– Windows Server 2008 R2 SP1.

– Windows Server 2012 (Windows Server 8)

Création d’un DSN (Data Source Name) 64 bits pour vCenter Server

Le système vCenter Server doit avoir un DSN 64 bits. Cette exigence s’applique à toutes les bases de données supportées.

Update Manager nécessite encore l’utilisation d’un DSN 32 bits. Pour plus d’informations sur la création de la DSN, voir les exigences minimales pour l’installation Update Manager.

Nom de machine et base de données locale

Si vous voulez installer vCenter Server et la base de données sur le même système, la machine sur laquelle vous installez vCenter Server doit avoir un nom d’ordinateur de 15 caractères maximum.

Si votre base de données est située sur la même machine que votre vCenter Server, et que vous avez récemment changé le nom de cette machine pour vous conformer à l’exigence de longueur du nom (moins de 15 caractères), assurez-vous que le DSN du serveur d’administration vCenter Server est configuré correctement, afin de pouvoir communiquer avec le nouveau nom du serveur d’administration.

Cette modification du nom de votre machine vCenter Server n’a une incidence que si le serveur de base de données est sur le même ordinateur que votre vCenter Server.

Le changement de nom n’a aucun effet sur la communication avec une base de données distante. Vous pouvez donc ignorer cette procédure si votre base de données se trouve sur une autre machine.

Bases de données supportées

Pour la base de données du serveur d’administration vCenter Server, vous avez le choix d’utiliser soit Microsoft SQL Server 2008 R2 Express livré et prépackagé avec l’exécutable d’installation, ou un moteur de base de données autonome et non limité, celui-ci devant être dans la liste de compatibilité ci-dessous :

– Microsoft SQL Server 2005 32/64 bits SP3 (SP4 recommandé).

– Microsoft SQL Server 2008 32/64 bits SP1 (SP2 recommandé).

– Microsoft SQL Server 2008 R2.

– Oracle 10g R2.

– Oracle 11g R1 11.1.0.7 ou R2 11.2.0.1 avec patch 5.

– IBM DB2 9.5 Fix pack 5 (Fix pack 7 recommandé).

– IBM DB2 9.7 Fix pack 2 (Fix pack 3a recommandé).

Pour une petite infrastructure de virtualisation (jusqu’à 5 hosts et 50 VM), il est plus pratique et rapide d’utiliser Microsoft SQL Server 2008 R2 Express. Pour une infrastructure plus grande, il est vivement conseillé d’utiliser un moteur de base de données autonome, et ceci sur un autre serveur que celui où est installé vCenter Server.

3. Installation de vCenter Server

Deux méthodes s’offrent à vous pour installer VMware vCenter Server : soit une version installable sous Microsoft Windows (64 bits uniquement) sur un serveur physique ou virtuel, soit une version préconfigurée (Appliance).

Pour la version installable, le déploiement est identique, qu’elle se fasse sur une machine physique ou sur une machine virtuelle.

Même s’il ne s’agit pas ici de débattre de la meilleure solution entre un serveur d’administration vCenter Server physique ou virtuel, il y a plusieurs avantages importants à installer votre serveur d’administration vCenter Server sur une machine virtuelle :

– Possibilité de sécuriser cette machine virtuelle (VM) avec vSphere High Availability (HA).

– Possibilité d’utiliser vMotion et Storage vMotion pour déplacer votre machine virtuelle entre différents hôtes ESXi et différentes banques de données (Datastore).

– Possibilité d’effectuer des snapshots sur votre machine virtuelle.

Procédure

Lancez l’installeur de vCenter Server.

vc1

Choisissez vCenter Server et  cliquez sur Installer.
Choisissez votre langue et  cliquez sur Installer.
Acceptez les condit ions d’ut ilisat ion pour poursuivre.

vc2

Précisez votre nom et  votre organisat ion (ou société), vous pouvez saisir ici votre clé de licence de
vCenter Server, ou bien cont inuer en mode évaluat ion et  la renseigner plus tard.
Vous devez ensuite choisir entre une base de données Microsof t  SQL Server 2008 R2 Express, ou une
base de données existante supportée (si c’est  le cas, pensez à renseigner le DSN 64 bits correspondant).

Ici nous choisirons une instance Microsof t  SQL Server 2008 R2 Express.

vc3

 

Sélect ionnez le compte système approprié pour lancer le service vCenter Server.

vc4

Cliquez sur Suivant .

vc5

Choisissez les répertoires d’installat ion (il est  rarement  ut ile de les modif ier).
Cliquez sur Suivant .

vc6

Vous devez maintenant  préciser si vous installez votre serveur d’administrat ion vCenter Server en mode
autonome ou en mode linked mode.
Le mode linked mode permet  d’administrer plusieurs inf rastructures (donc plusieurs serveurs
d’administrat ion vCenter Server) à travers un seul inventaire vCenter Server.
Cliquez sur Suivant .

 

vc7

Ensuite, vous devez conf igurer les ports pour ut iliser votre serveur d’administrat ion vCenter Server.
Ne changez ces ports que si nécessaire, les changer inut ilement  pourrait  générer d’importants
problèmes.
Cliquez sur Suivant .

 

vc8

Ensuite, vous devez conf igurer les ports pour Inventory Service.
Ne changez ces ports que si nécessaire, les changer inut ilement  pourrait  générer d’importants
problèmes.
Cliquez sur Suivant .

vc9

Pour f inir vous devez préciser la taille de votre inf rastructure que gérera votre serveur d’administrat ion
vCenter Server, af in d’opt imiser la mémoire allouée à la machine virtuelle Java (JVM).
Vous pouvez modif ier ces paramètres après l’installat ion si besoin.
Cliquez sur Suivant .

vc10

 

L’installation de votre serveur d’administration vCenter Server est  terminée.
Cliquez sur Terminer.
4. Utilisation de vCenter Server Appliance
Une autre possibilité s’of f re à vous pour mettre en place votre serveur d’administration vCenter Server,
vous pouvez utiliser une version préconfigurée de vCenter Server.

Cet te version préconfigurée est  basée sur une distribution Linux, elle est  donc plus rapide et  plus simple à installer. Cet te version se nomme vCenter Server Appliance.
Elle est  toutefois plus limitée en fonctionnalités et  en plug- ins que la version installable (sous MS
Windows).
Il s’agit  d’une image au format  OVF (Open Virtualization Format), donc intégrable en tant  que machine
virtuelle uniquement .
Reportez-vous à l’atelier af in de réaliser le déploiement  de cet te Appliance.
5. Dimensionnement de la base de données vCenter Server
Un point  critique à ne pas négliger dans la mise en place de votre infrastructure est  le dimensionnement
correct  de votre base de données.
En effet , un mauvais dimensionnement  de votre base de données peut  engendrer des latences importantes
voire des arrêts de production de votre serveur d’administration vCenter Server.
La base de données de votre serveur d’administration vCenter Server est  fondamentale, elle contient  entre
autres :
– La configuration des machines virtuelles
– La configuration des hôtes ESXi
– Les inventaires de ressources et  de machines virtuelles
– Les droits et  permissions des utilisateurs
– Les alarmes
– Les événements et  tâches
– Les statistiques de performance (avec un historique important)
Les statistiques de performance peuvent  à elles seules représenter plus de 80 % de votre base de
données. L’historique que vous allez vouloir conserver influera donc directement  sur la taille de votre
base de données.
Bien sûr, la taille de votre base de données dépendra aussi du nombre d’hôtes ESXi et  de machines

virtuelles que vous allez administrer.
Un out il est  à votre disposition dans la console de votre serveur d’administration vCenter Server pour
estimer la taille de votre base de données, en fonction du nombre de machines virtuelles, d’hôtes ESXi et
de l’historique que vous désirez conserver.
Ouvrez votre console vCenter Server à partir de votre vSphere client .
Allez dans Administration, puis Paramètres vCenter Server.
Cliquez sur Statistiques.

vc111

Dans cet  exemple, on voit  que pour une infrastructure de 9 serveurs hôtes et  275 machines
virtuelles, il faudrait  une base de données de 2,26 Go (avec des paramètres de statistiques
standard).
6. Installation et activation de composants supplémentaires
Les composants supplémentaires (vSphere Clients PlugIns) permettent  d’ajouter de nombreuses
fonctionnalités à votre console de gestion, telles que la gestion des mises à jour de vos hôtes via
VMware vSphere Update Manager ou des out ils fournis par des éditeurs tiers.
Dans tous les cas, cet te installation se f ait  en deux étapes :
Dans un premier temps, il faut  installer le plug- in directement  sur le serveur d’administration vCenter
Server via l’exécutable Windows fournit .
Dans un second temps, dans votre console de gestion, vous devrez aller dans la gestion des plugins pour télécharger et  installer les plugins désirés.
Connectez-vous sur votre serveur d’administration vCenter Server via le vSphere Client .
Sélectionnez Plugins dans le menu en haut .
Puis cliquez sur Manage Plug- in.
Une liste des plugins installés et  disponibles apparaît  alors.
Choisissez le plug- in que vous voulez et  cliquez sur Télécharger et  installer.

 

vc12

 

7. Activation et désactivation de vSphere Client Plug-ins
Lorsqu’un plug- in est  téléchargé et  installé, il est  activé par défaut .
Pour le désactiver, il faut  retourner dans le Gestionnaire de plugins faire un clic droit  et  choisir
Désactiver. La même manipulation est  à f aire pour le réactiver.

vc13

 

Pour supprimer un plug-in de façon définitive et  non juste le désactiver, vous devrez vous connecter
à votre serveur d’administration vCenter Server et  supprimer le plug- in directement  via le module
Ajout /suppression de programmes dans le Panneau de configuration.
8. Licences de vCenter Server
L’hyperviseur ESXi de VMware est  fourni de base avec une version d’essai de 60 jours, pendant  ces
60 jours vous profitez pleinement  des fonctionnalités offertes par ce produit . Une fois ce délai de grâce
expiré, vous devez renseigner votre numéro de licence définitive.
Si vous ne rentrez aucune licence dans les 60 jours sur votre hôte, vous serez automatiquement
rétrogradé en version gratuite de VMware ESXi, avec des fonctionnalités très limitées.
Pour le serveur d’administration vCenter Server, une fois le délai de 60 jours passé, vous devrez
impérativement  renseigner une clé de licence, ce produit  n’of f rant  pas de version gratuite.
Activez votre licence vSphere :
Connectez-vous sur votre serveur d’administration vCenter Server via le vSphere Client .
Sélectionnez Administration puis Paramètres vCenter Server dans le menu en haut .
La fenêtre de gestion des licences apparaît  alors.

Pour affecter une nouvelle clé de licence, cliquez sur Affecter une clé de licence à vCenter Server.
Entrez votre clé.

 

vc114

Votre clé de licence apparaîtra alors dans le gest ionnaire de licence.
9. Quand utiliser le client vSphere et le client Web
Depuis vSphere 4, VMware propose une deuxième console de gest ion pour administrer vos serveurs hôtes
et  vos machines virtuelles. Il s’agit  de VMware vSphere Web Client .
À l’instar de vSphere Client  (mode applicat ion), vous pourrez gérer de f açon conviviale la totalité de votre
architecture virtuelle (part iculièrement  depuis la version 5.1) :
– Hôtes et  clusters (Hosts and clusters)
– VM et  modèles (VM and Templates)
– Banques de données (Datastores)
– Mise en réseau (Networking)
– Événements (Events)
– Tâches planif iées (Scheduled Tasks)

Le principal avantage de vSphere web client  est  qu’il est  mult iplatef orme (basé sur un service web tournant
sous Adobe Flex), contrairement  à vSphere Client  qui n’est  proposé que sous Microsof t  Windows.
Dans les versions précédentes de VMware vSphere (4 et  4.1), le client  vSphere standard était  plus
rapide, convivial et  complet  que le client  Web ; dans les versions 5 et  f utures, VMware veut
démocrat iser l’ut ilisat ion du client  web et , dans le même temps, limiter les évolut ions du client
vSphere standard.

vc15

About sebihiy

Check Also

cert

VMware Certification

VMware certification établit la norme pour les professionnels de l’IT et valide les organisations de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>