vendredi , 19 janvier 2018
Templates by BIGtheme NET
Home / VMware / vSphere : Mise en place de VMware Fault Tolerance

vSphere : Mise en place de VMware Fault Tolerance

Le service VMware Fault Tolerance permet une très haute disponibilité pour les machines virtuelles, cela en créant une machine virtuelle secondaire exécutée en parallèle de la première et qui lui est en tous points identique.

Contrairement à vSphere HA, en cas de défaillance d’un serveur hôte ESXi, le basculement sur la machine virtuelle secondaire se fait en toute transparence, sans arrêt de production. En effet, la machine virtuelle secondaire est disponible à tout moment et ne nécessite pas de redémarrage.

1. Utilité de VMware Fault Tolerance

De nombreuses situations spécifiques peuvent profiter de l’utilisation du service VMware Fault Tolerance.

Comme nous venons de le dire, le service VMware Fault Tolerance offre un meilleur niveau de continuité de service que le service vSphere HA.

En cas de défaillance, la machine virtuelle secondaire prend immédiatement et de façon automatique le relais de la machine virtuelle primaire, ceci dans l’état exact où était la machine virtuelle primaire. Tout est préservé, l’état mémoire, l’état d’exécution du processeur, ainsi les données qui étaient stockées en mémoire n’ont pas besoin d’être rechargées.

Le non-redémarrage des machines virtuelles diffère du service vSphere HA, qui redémarre les machines virtuelles en cas de défaillance sur le serveur hôte ESXi.

Ce haut niveau de continuité de service, qui permet une protection optimale des machines virtuelles en cas de défaillance d’un serveur hôte ESXi, peut être très utile dans de nombreux cas :

– Des applications critiques mais spécifiques qui ne peuvent être protégées par la création d’un cluster logiciel, car cette application ne le permettrait pas.

– Des applications vitales qui doivent être disponibles en tout temps, cela sans qu’un utilisateur connecté sur ces applications ne perde la connexion, ni même des informations en cas de problèmes.

– Des applications critiques mais spécifiques qui peuvent être protégées par la création d’un cluster logiciel, mais pour lesquelles le service VMware Fault Tolerance est bien plus simple et rapide à mettre en œuvre.

À noter que le service VMware Fault Tolerance peut, pour certains besoins, être appliqué à la demande. Pour une période critique donnée, le service VMware Fault Tolerance protège de façon optimale une machine virtuelle (un serveur de comptabilité pendant une période fiscale, par exemple).

2. Fonctionnement de VMware Fault Tolerance

Nous pouvons donc activer le service VMware Fault Tolerance pour protéger la plupart des machines virtuelles critiques.

Dans ce cas, une machine virtuelle est créée, elle est le double exact de la première. Cette machine virtuelle est appelée machine virtuelle secondaire : une fois créée, elle fonctionne en parallèle et de façon strictement similaire à la machine virtuelle principale.

Dès que le service VMware Fault Tolerance est activé pour une machine virtuelle, le processus VMware vLockstep capture automatiquement toutes les entrées qui se produisent sur la machine virtuelle principale et les synchronise vers la machine virtuelle secondaire qui, elle, s’exécute sur un autre hôte ESXi que la machine virtuelle primaire.

Grâce à VMware vLockstep, l’exécution de la machine virtuelle secondaire est rigoureusement identique à celle de la machine virtuelle principale, ceci en continu.

De ce fait, la machine virtuelle secondaire peut reprendre l’exécution à n’importe quel moment, cela sans interruption, et ainsi fournir une protection maximale.

À noter que toutes les communications réseau utilisées pour le service VMware Fault Tolerance servant à synchroniser la machine virtuelle primaire vers son double sont cryptées.

Les machines virtuelles principales et secondaires échangent en permanence des impulsions (heartbeats). Cet échange permet aux deux machines virtuelles de connaître en permanence l’état de santé de l’autre machine virtuelle. Ainsi, le service VMware Fault Tolerance est toujours maintenu.

En cas de problèmes sur le serveur hôte ESXi exécutant la machine virtuelle primaire, la machine virtuelle secondaire est immédiatement activée pour remplacer la machine virtuelle défaillante.

De plus, une nouvelle machine virtuelle secondaire est automatiquement démarrée (si un autre serveur hôte ESXi est disponible) et ainsi la redondance est rétablie en quelques instants.

3. Activer VMware Fault Tolerance sur une machine virtuelle

Dans la procédure suivante, nous allons voir comment protéger une machine virtuelle grâce au service VMware Fault Tolerance dans une infrastructure vSphere existante avec trois serveurs hôtes ESXi.

Un cluster vSphere HA doit être en fonctionnement pour pouvoir activer le service VMware Fault Tolerance sur une machine virtuelle.

Le service VMware Fault Tolerance n’est utilisable que si les machines virtuelles en question sont stockées sur une banque de données partagée (de type SAN ou NAS) et accessible par les autres serveurs hôtes qui composent le cluster vSphere HA.

Connectez-vous sur votre serveur vCenter Server via vSphere Client.

Cliquez sur VM et modèles dans la catégorie Inventaire.

Sélectionnez la machine virtuelle que vous désirez protéger (SRV-Alexandra-Prod dans cet exemple).

FT1

Pour activer le service VMware Fault Tolerance sur cette machine virtuelle, affichez le menu contextuel via un clic droit sur la machine virtuelle puis cliquez sur Fault Tolerance puis Démarrer Fault Tolerance.

FT2

Dans la fenêtre d’avertissement Démarrer Fault Tolerance qui apparaît, un message vous prévient :

– Qu’une machine virtuelle protégée par le service VMware Fault Tolerance doit utiliser des disques durs virtuels en provisionnement statique avec mise à zéro des blocs immédiat.

– Que la réservation d’allocation de ressources mémoire sera automatiquement réglée sur la taille réelle de la mémoire allouée à la machine virtuelle.

  • FT3

    Cliquez sur Oui pour continuer.

    La machine virtuelle SRV-Alexandra-Prod est maintenant protégée par le service VMware Fault Tolerance. Une nouvelle machine virtuelle (avec une icône grisée) nommée SRV-Alexandra-Prod (secondaire) a été créée automatiquement.

    FT4

     

    Vous remarquerez que l’icône de la machine virtuelle principale est différente, il est d’un bleu plus foncé, cela pour signaler que la machine en question est bien protégée par le service VMware Fault Tolerance.

About sebihiy

Check Also

cert

VMware Certification

VMware certification établit la norme pour les professionnels de l’IT et valide les organisations de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>