samedi , 22 septembre 2018
Templates by BIGtheme NET
Home / Cloud / Edition VMware vSphere & Cloud computing

Edition VMware vSphere & Cloud computing

Si vous souhaitez obtenir l’examen et être certifié VCP 550 (VMware Certified Professional), vous devez connaître et maîtriser la suite VMware vSphere, les éditions et leurs fonctionnalités respectives.

De plus, vous devrez aussi pouvoir discuter et expliquer comment est conçue une infrastructure de virtualisation et connaître les différents concepts s’y rattachant.

1. Les éditions de VMware vSphere

Voici un tableau récapitulant les éditions disponibles et leurs fonctionnalités respectives :

Version de vSphere

Standard

Enterprise

Enterprise Plus

Nombre de CPU (Serveur hôte) par licence.

1 licence par CPU

1 licence par CPU

1 licence par CPU

Limite de vRAM allouable

Illimité

Illimité

Illimité

Limite de vCPU allouable

8 CPU

32 CPU

64 CPU

vCenter Server associable

vCenter Server Foundation

 vCenter Server Standard

vCenter Server Foundation

vCenter Server Standard

vCenter Server Foundation

vCenter Server Standard

Hyperviseur vSphere ESXi

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Thin Provisioning

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Update Manager

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Data Protection

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction High Availability

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction vMotion

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction vStorage APIsection

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Hot Add (ajout à chaud)

Inclus

Inclus

Inclus

Protection vShield Zones

Inclus

Inclus

Inclus

Protection vShield Endpoint

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction de réplication

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Fault Tolerance

Inclus

Inclus

Inclus

Fonction Storage vMotion

Inclus

Inclus

Inclus

Concentrateur de ports série virtuels

Inclus

Inclus

API de stockage pour l’intégration de baies

Inclus

Inclus

API de stockage pour le multipathing

Inclus

Inclus

Fonction Distributed Resource Scheduler (DRS)

Inclus

Inclus

Fonction Distributed Power Management (DPM)

Inclus

Contrôle des E/S de stockage

Inclus

Contrôle des E/S réseau

Inclus

Gestion de Distributed Switch

Inclus

Profils d’hôte et Auto Deploy

Inclus

Storage DRS et Stockage à base de profils

Inclus

Single Root I/O Virtualization (SR-IOV) Support

Inclus

2. Architecture de virtualisation

2.1. Virtualisation et Cloud computing

VMware vSphere utilise la virtualisation pour transformer les centres de données (Datacenter) en infrastructures informatiques évolutives et unifiées.

Une infrastructure informatique virtuelle propose une organisation disposant d’une grande souplesse dans sa façon de fournir des services.

Une infrastructure virtuelle est bien sûr la base du Cloud computing (littéralement l’informatique dans les nuages).

Le terme Cloud computing désigne une approche de l’informatique qui s’appuie sur la mise en commun efficace et évolutive de ressources virtualisées (CPU, mémoire, espace de stockage, réseau…), ceci, afin de créer et de fournir ces mêmes ressources, mais de façon rapide, à la demande, en fait d’une façon complètement dynamique, tel un service.

Voici quelques offres de Cloud computing actuellement disponibles

  • EC2 proposé par Amazon

  • Google Cloud Compute Engine proposé par Google

  • HP Cloud Services proposé par HP

  • IBM SmartCloud Enterprise proposé par IBM

  • Microsoft Windows Azure proposé par Microsoft

  • OBS Flexible Computing Express proposé par Orange Business Services

  • SFR Suite Infrastructure Cloud proposé par SFR

La virtualisation sépare complètement les applications et informations (les machines virtuelles) de la complexité qu’impose l’infrastructure matérielle sous-jacente.

Cette technologie qu’est la virtualisation permet, en plus d’être le fondement du Cloud computing, une souplesse et une flexibilité incroyables des infrastructures informatiques des entreprises, les petites comme les grandes, ceci tant au niveau des services à valeur ajoutée proposés que de la maîtrise des coûts :

  • Optimisation des couts, en réduisant le nombre de serveurs physiques nécessaires.

  • Gestion optimisée de l’infrastructure par le biais d’un serveur d’administration centralisé.

  • Des services de disponibilité à forte valeur ajoutée (High Availability, Thin Provisioning, Fault Tolerance, Storage vMotion…).

  • Réduction des temps d’arrêt et des temps de maintenance des serveurs hôtes et des machines virtuelles.

2.2. Virtualisation avec vSphere

VMware vSphere permet de gérer la virtualisation d’une grande variété de domaines informatiques, tels que les processeurs, le stockage, le réseau, la mémoire…

La technologie de virtualisation vSphere pourrait se décrire en trois couches, qui travaillent de concert :

La couche virtualisation

La couche virtualisation, qui comprend l’hyperviseur lui-même, faisant la passerelle entre le monde physique et le monde virtuel. Cette couche s’occupe de la gestion de la mémoire, des CPU, du réseau, du stockage…

La couche de management

La couche de management correspond au serveur d’administration vCenter Server, c’est ce serveur qui fera l’interface entre la couche virtualisation (les serveurs hôtes) et la couche interface (les postes clients de gestion).

La couche interface

La couche interface comprend les différents moyens et méthodes de gestion de l’infrastructure, que ce soit en utilisant vSphere Client (GUI), vSphere Web Client (interface Web) ou bien encore les interfaces en ligne de commande (Power CLI, SDK, Perl…).

2.3. Cloud privé, public et hybride

Lorsqu’on parle de Cloud computing public, privé ou hybride, il s’agit au final du type d’infrastructure virtuelle utilisé, pas en termes de caractéristiques techniques mais de type de services offert et de localisation physique des données utilisées.

Cloud public

Dans un Cloud public, l’infrastructure informatique est hébergée par un hébergeur qui vend la virtualisation comme un service. Le client final n’a pas de visibilité ni de contrôle sur le lieu où l’infrastructure informatique est hébergée.

L’infrastructure informatique est partagée entre tous les clients et peut être potentiellement disponible sur les différents sites d’hébergement du vendeur.

Le Cloud public est le plus largement répandu, il est ainsi souvent considéré comme le modèle standard de l’informatique en nuage. Dans un nuage public, un fournisseur de services (l’hébergeur) propose des ressources informatiques, telles que des applications (de collaboration, de CRM, de comptabilité) ou des machines virtuelles sur lesquelles le client héberge les applications qu’il souhaite.

Les avantages évidents du Cloud public sont sa simplicité et sa rapidité de mise en œuvre. Les services fournis (applications, machines virtuelles) peuvent évoluer au gré des besoins du client.

Néanmoins, pour de nombreuses entreprises clientes, ces avantages apportent certains risques : il n’y a aucun contrôle sur les ressources dans ce nuage, la sécurité des données confidentielles ne peut être totalement assurée, ni la disponibilité et la performance de la plateforme.

Cloud privé

À l’inverse du Cloud public, avec le Cloud privé l’infrastructure informatique est dédiée à un client particulier, l’infrastructure sous-jacente n’est pas partagée avec d’autres entreprises clientes.

En d’autres termes, le Cloud privé correspond à une infrastructure virtuelle (serveurs hôtes, baie de stockage, serveur d’administration) totalement dédiée. Et au final, il correspond plus à un hébergement standard (Hosting) sur lequel une surcouche de management est rajoutée.

Les avantages évidents du Cloud privé sont sa sécurité et la garantie de performances, l’infrastructure n’étant pas partagée.

Néanmoins, en contrepartie le Cloud privé est moins flexible et évolutif (étant directement lié à une architecture physique dédiée). Cette solution est aussi plus onéreuse.

Cloud hybride

Comme son nom l’indique, le Cloud hybride est une fusion des deux premiers. Il s’agit pour un même client d’utiliser un Cloud privé et un Cloud public.

Les services critiques du client seront hébergés dans un Cloud privé, et les services nécessitant une sécurité moindre pourront être hébergés sur un Cloud public.

About sebihiy

Check Also

cert

VMware Certification

VMware certification établit la norme pour les professionnels de l’IT et valide les organisations de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>