dimanche , 27 mai 2018
Templates by BIGtheme NET
Home / VMware / Les composants logiciels de VMware vSphere 5

Les composants logiciels de VMware vSphere 5

Voici de façon synthétique les fonctionnalités de vSphere 5.  La nature dynamique de l’environnement permet de simplifier les opérations de maintenance et les phases de migration au travers de :

  • vMotion : permet le déplacement des machines virtuelles entre des serveurs physiques au sein d’un Cluster. Cette migration n’est réalisée qu’après une action manuelle de l’administrateur. EVC (Enhanced vMotion Compatibility) apporte une compatibilité entre des processeurs de différentes générations pour vMotion.

  • vSphere DRS (Distributed Resource Scheduler) automatise vMotion pour répartir la charge des VM sur les serveurs ESXi.

  • vSphere DPM (Distributed Power Management) est couplé à DRS pour faire tourner les VM sur un nombre réduit de serveurs physiques et ainsi réduire la consommation électrique du Datacenter.

  • Storage vMotion : est une action manuelle de la part de l’administrateur qui permet de migrer à chaud les disques virtuels des VM d’un espace de stockage à un autre dans une même baie de stockage ou entre 2 baies de stockage différentes sans interruption de service. Storage DRS en automatise le fonctionnement.

La disponibilité et des niveaux de service élevés sont assurés au travers de :

  • vSphere HA (High Availability) qui est une fonctionnalité de haute disponibilité. Lorsqu’un serveur hôte ESXi tombe en panne, toutes les VM qui étaient connectées à cet hôte sont redémarrées immédiatement et automatiquement sur les autres serveurs ESXi du cluster.

  • vSphere FT (Fault Tolerance) fournit un très haut niveau de disponibilité. Lorsqu’un serveur hôte ESXi tombe en panne, les VM protégées par FT ne subissent aucune interruption de service, ni perte de données. Elles continuent à fonctionner sur d’autres serveurs du cluster. À la différence de vSphere HA où les VM sont redémarrées, vSphere FT est complètement transparent pour l’application et les utilisateurs.

  • VMware Data Recovery est une solution de sauvegarde de l’infrastructure vSphere 5 qui s’intègre totalement avec vCenter Server. Elle est basée sur vStorage API for Data Protection permettant de sauvegarder à chaud des VM en fonctionnement.

La qualité de service est assurée par :

  • Storage I/O Control (SIOC) depuis vSphere4.1. Ce mécanisme fournit de la qualité de service (QoS) au niveau des Datastore en répartissant la charge IO lorsque les contentions apparaissent.

  • Network I/O Control (NIOC) est l’équivalent de SIOC pour le réseau permettant de fournir de la qualité de service au niveau du trafic réseau (avec des switchs distribués) entre les VM.

  • Les autres formes de qualité de service pour partager les ressources des VM sont réalisées au travers des Share, Reservation et Pool de ressources.

La sécurité est assurée au travers des éléments suivants :

  • vShield est un firewall virtuel de protection de VM sous forme d’une appliance qui permet également d’analyser tout le trafic réseau.

  • VMware VMSafe est une API (Application Programming Interface) dédiée à la protection des VM. Ainsi, les partenaires utilisant VMsafe ont la possibilité de protéger leurs VM sans y installer des agents.

Une gestion du stockage efficace :

  • Le Thin Provisioning permet de ne pas réserver physiquement tout l’espace disque alloué à une machine virtuelle. L’espace est attribué dynamiquement au fur et à mesure de l’augmentation des données dans la VM. Cela contribue à une optimisation de l’espace de stockage.

  • Volume Grow permet d’étendre dynamiquement un système VMFS existant sans arrêter les VM.

  • La fonctionnalité Hot add permet de rajouter à chaud des composants dans les machines virtuelles comme le CPU, la mémoire… Il faut activer cette fonctionnalité dans les paramètres avancés de la VM (une fois la VM arrêtée). La plupart des Guest OS sont supportés tels que Windows Server 2008 et certaines versions de Windows Server 2003.

  • Hot extend permet d’étendre dynamiquement les disques virtuels sans arrêter la VM.

La gestion réseau est assurée au travers des éléments suivants :

  • vSphere Standard Switch (VSS) : switch virtuel simple à configurer dont la gestion se fait indépendamment sur chaque ESXi.

  • vSphere Distributed Switch (VDS), disponible à partir de la version Enterprise Plus, est un switch distribué qui propose une gestion centralisée et uniforme sur un ensemble de serveurs ESXi (350 au maximum par vDS). Il est possible de mettre en place une politique de sécurité liée au réseau et de l’appliquer sur l’ensemble des serveurs du Datacenter. Ainsi VDS permet à une VM de conserver ses attributs réseau en se déplaçant d’un serveur à un autre, ce qui en facilite l’administration.

About sebihiy

Check Also

vswitch

vSphere : Configuration VLAN sur les vSwitch, les Switch physiques et les VM

LAN virtuel (VLAN)  est  l’implementaion recommandée dans ESXi / ESX environnements réseau parce que: – ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>